Femmes et migrations internationales

13 mai 2017 | 1H30

Salle Koltès

Résumé

Femmes et migrations internationales : retour sur l'errance au prisme du capitalisme.
Rencontre avec Simona Tersigni à l'occasion des représentations de Médée-Matériau

Le migrant est une des figures in-comptées de la multitude. C’est un nouvel universel, comme Marx le prétendait pour le prolétaire. Un universel duquel on devrait penser le politique à nouveau frais. Mais il semble nécessaire de conjuguer cette figure au féminin, de connaître et comprendre comment se vit et s’éprouve pour les femmes la tragédie de la migration. L’image de l’homme seul, migrant pour des raisons économiques ou politiques, est restée prégnante dans les représentations de l’immigration et elle a fait de la migration féminine un phénomène marginal ou de second rang.

Simona Tersigni, maitresse de conférences en sociologie à l’université de Nanterre, est spécialiste des phénomènes de migrations et des relations interethniques qui se jouent à travers ces phénomènes.

    Jean-Louis Fernandez
    Jean-Louis Fernandez

Choisissez votre langue

  • English (coming soon)
  • Deutsch (in Kürze verfügbar)

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici